Les purs photographes risquent d’être déçus. Ici, sauf exception, pas de photos de nature ou d’animaux, et pas plus d’images de studio. Mais tout de même un travail de chasseur d’images. S’il y a ici la poursuite d’un idéal, c’est d’abord celui de capturer des espaces, de les interpréter et de les réorganiser dans un autre espace, celui de l’exposition. Saisir le « génie du lieu », mais aussi le dialogue entre des personnes et leur environnement. Ce travail s’organise autour de deux projets d’exposition qui disent la tension entre l’espace et l’individu : « Mes cités-phare » et « Face à face », où se rencontrent photographie et peinture.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close